Le ciel s’ouvre sur Ouagadougou

La capitale burkinabè enregistre ses premières pluies. Dans la matinée de ce dimanche 7 juin 2020, une grosse pluie est tombée sur la capitale politique burkinabè. Les précipitations ont causé d’inombrables dégâts dans la ville notamment dans la cité de Bassinko.

Dans l’après-midi du dimanche 07 juin 2020, Ouagadougou a reçu sa première grande pluie. Heureusement, cette pluie n’a pas fait de dégâts. Seulement, des ordures ont été ramenées en surface par l’eau sur les routes. La densité de la pluie était telle que certains conducteurs de véhicules étaient obligés de stationner.
La pluie a permis aux paysans de commencer les semences. Selon… le secteur agricole constitue une composante de l’économie du Burkina Faso. Il contribue pour 35% au produit intérieur brut (PIB) du pays et emploie 82% de la population active. La production agricole est dominée par les céréales (sorgho, mil, maïs et riz), principales cultures vivrières etpar la production du coton.
L’importance de la production agricole nous a amené à nous orienter C’est vers M. Ilboudo Issaka maraicher au quartier boulmiugou de Ouagadougou, pour savoir l’impact que que pourrait avoir cette pluie sur la production maraîchère. Celui-ci nous a manifesté sa joie en disant : « je suis heureux de cette pluie car elle va nous permettre de commencer notre jardinage. Si l’on enregistre au moins cinq pluies de la sorte, je pense que j’aurai de bon rendement après les récoltes ». Il souhaite que les pluies soient regulières pour lui permettre d’atteindre ses objectifs cette année. Cette soif ne se limite pas à M. Ilboudo, M. Pierre instituteur affirme : « que Dieu écoute notre prière pour ce pays comme une femme qui souffre de son dernier mois d’accouchement ». Il ajoute que : « je suis un enfant de paysan et ma mère est maraichère », sans eau les personnes exerçant ce métier n’auront guerre de quoi manger. Pour lui, de telles bonnes pluies pourront fructifier la récolte prochaine et accroitre l’économie nationale.

Pierrette Paré

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

6 + 7 =