L’achèvement de l’année scolaire au Burkina Faso: Le gouvernement prend une sage décision

Le 1er juin 2020, les élèves ont repris le chemin de l’école. Après deux mois de congé dû à la maladie au covid19, le gouvernement décide enfin d’achever l’année scolaire 2019‑2020. Selon le ministre de l’éducation nationale, Stanislas Ouaro, l’année scolaire est considérée comme validée pour les classes intermédiaires. Quant aux classes d’examens ils poursuivront les cours afin de sauver les examens de fin d’années. C’est une décision sage de la part du gouvernement.

D’abord le gouvernement ne dispose pas d’assez de moyens pour faire face à cette situation. En effet, ils ne peuvent pas mettre à la disposition de tous les établissements du Burkina Faso, des lave-mains, des cache-nez et du gel hydro alcoolique.  Le fait d’anticiper les congés permet de stopper la chaine de transmission. Ainsi on met à l’abri tous les enfants surtout les tout-petits qui sont dans les crèches et les écoles primaires.   

Ensuite la libération des salles par les élèves en classes intermédiaires permet de respecter la distanciation sociale. Les enseignants peuvent diviser les élèves afin de respecter la distance de un (1) mètre entre eux. Cela permet de protéger les élèves ainsi que les enseignants contre la maladie au Covid19.

Enfin la mise en vacances des élèves en classes intermédiaires permet   de mieux préparer les élèves en classes d’examens. En effet les enseignants des classes intermédiaires sont maintenant disponibles pour soutenir ceux des classes d’examens.  Si un professeur est malade, il peut être facilement remplacé. Ainsi les cours deviennent intensifs et on parvient à rattraper le temps perdu au cours des deux mois de suspension des classes.     Aussi avec la réduction des effectifs et la division des salles de classes, la disponibilité des enseignants des classes de passage permet d’avoir des enseignants dans toute les classes.

Il y a donc lieu d’insister sur le fait que la décision du gouvernement est un bon plan de riposte contre la propagation de la pandémie de coronavirus. 

Paré Pierrette

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

4 + 6 =