Discours du Premier Ministre sur la situation de la nation: Une batterie de mesures pour élucider la mort des 12 présumés terroristes

Le premier ministre Burkinabè, Christoph Joseph Marie DABIRE a tenu son discours sur la situation de la nation à l’assemblée nationale ce mardi 10 mai 2020.

De l’insécurité à la pandémie du COVID-19, en passant par l’économie qui en berne en ce moment, le premier ministre a fait un bilan général sur l’état de la nation. Les grandes lignes de ce discours s’articulent essentiellement autour des mesures prises par le chef de l’État pour briser les barrières de contamination au COVID-19. Il s’agit en effet du couvre-feu instauré, de la suspension de plusieurs activités, de l’interdiction de regroupement de plus de 50 personnes. Le Premier Ministre a également abordé   les mesures d’accompagnements en soutien aux personnes vulnérables face à la pandémie. A propos de l’affaire de Tawalgougou où une douzaine de présumés terroristes emprisonnés ont perdu la vie dans des circonstances inexpliquées, Christophe Marie Joseph DABIRE a annoncé que son gouvernement a enclenché des processus administratif et judiciaire et instruit les ministres compétents pour un éclaircissement de cette affaire afin que cela ne suscite   aucun trouble social. « Le peuple a remporté la victoire sur tous les plan » a affirmé Christoph Joseph Marie DABIRE.

Parmi les députés présents à l’hémicycle, nombreux sont ceux qui ont souligné une carence dans le discours du chef du gouvernement. Ces parlementaires ont entre autres soulevé des questions de non-dits concernant les élections présidentielles et législatives à venir et d’absence de bilan des actions du gouvernement notamment en ce qui concerne l’emploi des jeunes.  Ils ont également évoqué des préoccupations liées à la situation financière des FDS.

Didier Agapet SOMDA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 + 4 =